Mon compte
Les actualités motos

V100 Mandello Moto Guzzi : le Tourer

À l’occasion de l’EICMA Milan, Moto Guzzi présente son nouveau roadster orienté touring. Sur la base de son V-Twin, 1.042 cm3, 115 ch, 105 Nm, transmission par arbre, monobras en aluminium, réservoir de 17,5 litres et avec son lot d’assistances avancées, la marque de Mandelo délivre sa vision du touring sportif. La V100 Mandello rentre dans sa gamme néo-rétro forte de plusieurs roadsters, trails mais également customs. Cette Sport Touring vient donc compléter le segment avec une orientation sportive/roadster. Si son dessin fait irrémédiablement pensé à la mythique Le Mans 76, il lui apporte une ligne beaucoup plus actuelle avec en particulier un innovant système aérodynamique adaptatif. Celui-ci permet d’ajuster de façon automatique le positionnement des déflecteurs situés de part et d’autre du réservoir de 17,5 litres. Les changements s’effectuent en fonction en fonction de la vitesse et du mode de pilotage défini. Pour le reste la V100 Mandello hérite entre autres d’un éclairage full LED dont des feux de jours DRL ainsi que d’un éclairage en courbe, d’un compteur TFT couleur de 5 pouces et d’une centrale inertielle à six axes. Touring oblige, la Moto Guzzi se voit dotée d’un ECu Marelli 11MP, d’un accélérateur Ride-by-Wire, d’un régulateur de vitesse, d’un ABS en courbe. Elle bénéficie également de quatre modes de conduite (Travel, Sport, Rain et Road), tous dotés de plusieurs cartographies spécifiques, de 4 niveaux de contrôle de traction et de 3 niveaux de frein moteur. Si sur le papier tout cela semble séduisant, à voir dans la réalité les réelles différences des modes et la facilité d’utilisation du système au quotidien.

Le V100 Moto Guzzi du tourer Mandello

Le nouveau moteur bicylindre en V ouvert à 90° reste logiquement positionné transversalement chez Moto Guzzi. Plus petit que celui de la twin V85 TT, le moteur de 1.042 cm3 se conjugue avec un refroidissement liquide, une distribution par double arbre à cames en tête, 4 soupapes par cylindres. Sa puissance maximale est donnée pour 115 chevaux avec un couple de 105 Nm, qui délivre 90% de son potentiel dès 3.500 tr/min. La zone rouge est fixée aux environs des 9.500 tours. Le moteur prend place dans un cadre en tubes d’acier assisté par un monobras oscillant en aluminium qui intègre, l’incontournable transmission par arbre chère à la marque italienne. Deux versions seront commercialisées : une première classique avec des suspensions normales et une seconde plus équipée avec des suspensions pilotées Öhlins Smart EC 2.0, un shifter, des poignées chauffantes et une connection de l’écran TFP avec la plateforme Moto Guzzi MIA. Pas d’information sur le prix mais gageons sans trop prendre de risque une enveloppe entre 11.000 et 15.000€ selon les versions.

V100 Mandello Tourer Moto Guzzi : la vidéo

La galerie photos du Tourer Moto Guzzi V100 Mandello








Découvrir le site Moto Guzzi

Crédits vidéo & photos : Moto Guzzi / Droits réservés.

aucun commentaires

    Soyez le premier à faire un commentaire

En poursuivant la navigation sur ce site, j'autorise l'utilisation de cookies de suivis et de préférences.